dimanche 16 août 2015

Bleu du ciel, bleu de la mer, bleu de l'âme : la terre est bleue !

"Le ciel bleu sans voiles, 
Je le vois d'ici ; 
Je vois les étoiles
Mais l'orage aussi !"


Lustre de Lindsey Edelman dans les cieux

"Indéfiniment le bleu s'évade. Ce n'est pas, à vrai dire, une couleur. Plutôt une tonalité, un climat, une résonance spéciale de l'air. Un empilement de clarté, une teinte qui naît du vide ajouté au vide, aussi changeante et transparente dans la tête de l'homme que dans les cieux"

Collages pour le carnet d'inspiration du salon de 
Clémence et Bruno :
 bleu des tempêtes, bleu celte, et bleu océan

1. Marceline Desbordes-Valmore, Elégies
2. Jean-Michel Maulpoix, Une Histoire de Bleu



mardi 11 août 2015

Il est parfois difficile d’être sur tous les fronts : tenir son blog, mettre à jour le site, plancher sur les nouveaux projets, suivre les chantiers en cours, absorber l’administratif, répondre aux demandes, être attentive aux journalistes qui vous sollicitent, préparer les reportages et mille autres activités incontournables dans une petite entreprise qui ne connait pas la crise mais qui reste de taille extrêmement modeste. Bref, de temps en temps, le blog semble être alimenté à la vitesse d’un escargot alors que l’activité est inversement proportionnelle, justement ! 

Maintenant que les ouvriers sur les chantiers s’échappent pour partir en Pologne, au Portugal et dans le sud de la France pour des vacances bien méritées, je trouve enfin le temps de reprendre mon souffle et de faire une pause pour remercier stagiaires et assistants qui m’ont apporté une aide si précieuse cette année.

Les projets ont été nombreux et chacun m’a assisté avec enthousiasme sur les différentes réalisations.

Petite levée de voile sur l’équipe et les projets auxquels ils ont contribué ces derniers mois, soit par le suivi des travaux, soit par l’élaboration des carnets d’images ou des carnets techniques avec le souci permanent de réfléchir à la meilleure façon de travailler et d’accompagner nos clients pour leur créer à la fois des intérieurs simples, sensibles et justes.

Voilà pour moi aussi l’occasion de remercier toutes les personnes qui me sollicitent pour repenser leurs intérieurs et qui attendent parfois avec une patience extraordinaire que je puisse leur dégager du temps pour les accompagner dans cette aventure.



de gauche à droite : Nathalie, Céline, Greg, Marianne, Béatrice et Luc


 




Nathalie sous la cabane perchée d'Oscar dans la chambre des jumeaux. Philomèle aussi aura sa cabane !




Luc dans le pied à terre de Katharina, historienne d'Art et Jean-Cyril, cinéaste : nous remontons le temps et partons du XVIIIème avec ses tomettes d'époques, un arrêt sur les années 50 et l'esprit scandinave pour terminer par un zoom sur la culture nomade du Sahara avec quelques tapis Berbères et suspensions en osier. Feuilleton à suivre





Greg dans la cuisine de Lucile et Paul à la campagne pour réunir toute la tribu.




Béa dans la salle de bain de Clémence et Bruno, black and white avec une pointe d'industriel et quelques moulures 19ème sur les meubles.




Greg devant la verrière de l'appartement de Micheline
qui donne sur une délicieuse cour dans le Marais. Décidément le XVIIIème n'est pas loin.




Céline devant le miroir à chapeaux dessiné sur le mur et la console dans la chambre de Virginie




Greg devant la bibliothèque gothique qui intègre le monte charge dans l'atelier d'Olivier et Florence.




Céline dans le séjour d'Anne-Marie, sous la mezzanine, encore un 11 m2 où il ne manque rien  : coin chambre, salon, dressing, bureau, cuisine équipée et salle de bain pour ma peintre et globe trotter préférée qui voulait un mini pied à terre pour poser ses valises à Paris de temps en temps et espionner un célèbre comédien qui habite juste en face. Fenêtre sur cour.