dimanche 13 mars 2016

vidéo de l'appartement d'Anne-Marie

De la qualité immatérielle des petits espaces…

L’air du temps aime les mini lieux de vie et les met en exergue. Ils sont traités comme des stars et occupent sans complexe les pages des magazines au même titre que les palaces, les manoirs et les grands appartements luxueux. Se battre avec les m2 est pour le commun des mortels une réalité dans les grandes capitales où les prix flambent. Mais, au-delà de l’aspect financier, ils correspondent également à une nouvelle façon de vivre. L’âme vagabonde, l’amateur de petits espaces aime ne pas trop s’encombrer le quotidien avec des volumes XXL. Habitué des chambres d’hôtels et des locations Airbnb, il promène sa vie d’un lieu du globe à l’autre et souhaite un abri temporaire pour recevoir sa valise et ses rêves. Il aime son confort mais sa ligne d’horizon s’est déplacée.  A l’image des cabanes de notre enfance, « la miniature est un des gîtes de la grandeur », poste d’observation et de rêverie pour mieux partir à la conquête des grands espaces et des belles causes.

La cabane de 11 m2 d’Anne-Marie en est la parfaite illustration.


Bachelard in "la poétique de l'espace"